Notre programme propose une rupture majeure avec les recettes du passé.

Alexis Gramblat, candidat à la présidence de la FFT.

Nos actualités

24 janvier 2017
Pétition

Pétition !

Signez la pétition ! Le Président du Tribunal de Grande Instance de Paris a donc désigné le 17 janvier un mandataire ad hoc aux fins de […]
19 décembre 2016
IGPS

Rapport IGJS à consulter

Pacte de silence à la FFT : certains semblent avoir des doutes sur la gravité des faits dont on parle ? Il ne s’agit pourtant pas […]
15 décembre 2016
capture-decran-2016-12-15-a-15-23-10

Indignation et dégoût : Révélations Médiapart

Lire l’article publié par Médiapart Quels autres mots peuvent mieux résumer ma réaction à la lecture des révélations de Médiapart ce mercredi 15/12. Indignation et dégoût […]
3 décembre 2016
cyvasopwgaqa6yl

Ma réflexion post débat Bein Sport

Le 3 décembre 2016, Cher(e)s ami(e)s passionné(e)s de tennis, Deux jours ont passé depuis le débat de beIN Sports. J’ai pris un peu de recul et […]
3 décembre 2016
cxdsxv8xaaaqwmk

1er Décembre : Les 3 candidats débattent sur BeIN Sport

28 novembre 2016
capture-decran-2016-11-28-a-12-51-44

Alexis Gramblat : « B.Giudicelli et JP. Dartevelle doivent assumer leur bilan »

À trois jours du débat entre les trois candidats à la présidence de la Fédération française de tennis (élection le 11 février), jeudi soir (20h00) en […]

Devenez volontaires

5 Comments

  1. Rouleau dit :

    Le tennis én France doit changer… Tout S ecroule, il faut S adapter aux attentes de nos adhérents…
    Les trois éléments clefs…. Un tel homme, jeune , dynamique, A l écoute pourrait permettre au tennis de renaître …

  2. VALIER-BRASIER Patrick dit :

    Que répondez-vous à l’argumentaire de Bernard Giudicelli qui défend le projet d’extension de RG voté en AG de la FFT, et qui essaie de détruire votre projet?

    • Alexis dit :

      Bonjour Patrick,
      Je lui réponds qu’en me traitant comme il a l’habitude de traiter les gens qui ne sont pas du même avis que lui, et comme il a traité les opposants au projet actuel de Roland-Garros, il se trompe. Nous n’avons pas pensé un projet CONTRE la fédération. Bien au contraire, notre première priorité a été de savoir quel projet serait le meilleur POUR la fédération en 2020/2021 et à l’avenir.
      Nous avons fixé nos objectifs et priorités et ensuite avons négocié avec les différents représentants des associations d’opposants afin de faire passer nos idées. Ils n’étaient d’ailleurs pas d’accord avec l’idée des trois courts « couverts » au départ. Nous avons fait des concessions de part et d’autre.
      Avec notre projet, Roland-Garros aura bien 16 courts de compétition, dont trois « couverts ». Par ailleurs, la place par occupant du site sera portée de 0,39m2/occupant aujourd’hui à 0,68m2/occupant demain, soit +35% par rapport à la norme des stades accueillant du public qui est de 0,50/m2. Certes le projet actuel de la fédération prévoit 0,84m2/occupant, mais un projet qui se fait est toujours meilleur qu’un projet qui n’aboutit pas…
      Je ne conçois pas notre projet comme un argument électoral, même s’il montre une différence de personnalité et de méthode. Je pense sincèrement qu’il s’agit du meilleur projet pour la fédération et appelle les autres candidats à s’en saisir, voire à le mettre en oeuvre si c’est eux qui sont élus.
      Au final, ce projet est plus ambitieux, plus durable, plus consensuel et mieux financé. Et surtout: il a un début et une fin !
      Amicalement
      Alexis

  3. belhadj dit :

    Bonjour Alexis

    pourriez vous nous donner plus de précisions sur la politique sportive des jeunes joueurs (se) -de 12 ans.

  4. d.Dumontier -weiss dit :

    Sur la politique tournée vers lesclubs, il me semble important de signaler qu’un allegement administratif est plus que nécessaire ,l’ensemble des règles et desdécisions qui sont envoyés de manière parfoiscomminatoire aux dirigeants des clubs nous font de plus en plus ressembler a une pieuvre administrative de ce style francais bien connu qui paralyse toutes les actions en les ralentissant sous le poids des processus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *